Bus au dos - Tour du monde - info@busaudos.ch


Chirurgie pour Lucy

Nous avions acheté Lucy sans savoir qu'elle avait un problème au moteur, une fissure sur le bloc. Elle n'a été découverte qu'à la fin de la préparation pour notre voyage. Il était dès lors trop tard pour y remédier avant le départ (cf récit Préparation du bus). Nous savions donc qu'il faudrait un jour ou l'autre remplacer son petit coeur malade. La Nouvelle-Zélande étant remplie de L300, et donc de donneurs compatibles, nous songeons depuis un petit moment à y faire cette opération.


Donneurs compatibles.

Depuis quelques jours, nous demandons des offres dans les garages sur notre route. En ce mardi 19 novembre, notre choix se porte sur un garage à Silverdale. Il nous a été recommandé par diverses personnes dans le coin et le premier contact semble bon. Le propriétaire nous autorise à dormir dans le bus dans son garage le temps de l'intervention. De plus, au lieu d'un changement complet du moteur, il nous propose de ne remplacer que le bloc (d'occasion avec de nouveaux segments et paliers) et d'y greffer les autres éléments de notre moteur. Cette solution nous semblant intéressante, nous donnons notre aval. L'intervention a pu alors commencer. Il a fallu d'abord retirer les sièges puis une porte afin de pouvoir extraire le moteur. Ce dernier laisse la place à un énorme trou, nous croirions avoir la voiture des Pierre-à-feu.


L'extraction en quelques étapes.


Une étape de faite.

Immanquablement, quelques soucis sont intervenus. D'abord les mécanos ont constaté que l'embrayage changé en Argentine (cf récit Pause forcée) devait être d'occasion et était déjà complétement usé. Ensuite, les pistons du nouveau bloc, différents de l'ancien (question de génération), les ont forcés à remplacer aussi la culasse.


Différence de pistons.

Puis, une fissure a été découverte sur le collecteur d'échappement. Par on ne sait quelle chance, il traînait au fond du garage un modèle identique. Quelques jours plus tard, ils ont pu s'attaquer au remontage des différents éléments sur le bloc.


Au cours du remontage.

Finalement, dix jours après être arrivés au garage, test routier, réparation des freins arrières qui nous avaient fait échouer le WOF (cf récit Arrivée à Auckland) et vérification de tous les niveaux effectués, Lucy ronronne à nouveau avec son coeur "tout neuf" et nous pouvons repartir vers de nouvelles aventures.


Toute l'équipe du garage: Brian (le boss), Mike (le mécano) et Jessie (qui donne des coups de mains occasionnels).

Cette opération était nécessaire mais nous a coûté un bras et créé un gros trou dans le budget. Après les quelques alertes au Canada (cf récit Au centre du Canada), nous aurions pu attendre de tomber définitivement en panne mais n'aurions ni pu choisir le pays, dont certains où ce n'eût été faisable ou hors de prix, ni le garage, ni comparer plusieurs devis.

Même si nous avons passé la majorité du temps au garage à parfaire nos connaissances en mécanique (Benj a mis la main à la pâte), nous nous sommes promenés un jour au parc régional Shakespear et un autre dans les environs de Red Beach.


Shakespear regional park et un de ses nombreux pohutukawas (l'arbre aux fleurs rouges).


Rochers à Red Beach.

Nous avons aussi beaucoup travaillé sur le site, les galeries photos ont notamment vu le jour, et fait quelques petits aménagements intérieurs.


Anti-chute de tableau de bord multi-usage et guérite à Simone-Adolf, notre (plus ou moins) fidèle GPS, qui souffrait jusque-là de sérieux coups de chaleur.



Suite au prochain épisode! Greymouth, Nouvelle-Zélande, le 16.12.2013