Bus au dos - Tour du monde - info@busaudos.ch


L'Outback du Queensland

Mercredi 12 février, avant de mettre le cap sur la petite ville de Dalby, nous voyons des perruches très colorées au lieu de camp.


Réveil coloré.

Puis, en direction de St-George, des panneaux signalent que la région est sujette à inondations et des règles sont plantées dans le sol pour indiquer le niveau. C'est difficilement imaginable quand on voit comment cet outback australien est sec.


Attention aux inondations.

Nous voyons de nombreux cactus dont certains dépassent les 5 mètres.


Cactus bien garni.

Les kangourous et les wallabies paient un lourd tribut à la route, un grand nombre gît en bordure, shootés principalement par les camions. Nous en voyons heureusement aussi quelques-uns vivants. Il faut de même prendre garde aux émeus, qui traversent fréquemment les routes et les pistes.


Sauteur et sprinters.

Nous nous arrêtons en fin de journée aux alentours de Dirranbandi au bord de la rivière Balonne, presque à sec.


Balonne River.

Le matin, nous allons à Bollon.


Varan en chemin.

Sous la chaleur écrasante de cet outback, nous faisons une balade le long de la Wallam Creek. Que nous sommes contents au retour qu'il y ait une douche en libre accès au bled!


En promenade.

Plus tard, à Cunnamulla, plein de cacatoès blancs accueillent les visiteurs. Nous établissons le camp un peu plus loin que Cunnamulla dans le bush.


Cacatoès corella.

Le lendemain, nous nous rendons à Yowah, petite localité vivant au rythme de l'opale. Il y a une zone où tout un chacun peut prospecter, ce que nous faisons pendant l'après-midi. Nous ne trouvons pas de grosses pièces mais de jolis petits morceaux colorés.


Nos trouvailles.

Nous sommes assaillis par des nuées de petites mouches qui heureusement ne piquent pas mais rentrent par les oreilles, le nez, la bouche.


Agaçante compagnie.

Au village, aux échoppes des tailleurs de pierres, nous nous extasions devant la variété des couleurs et d'éclats de ces dernières. C'est splendide. Nous passons la nuit au camping gratuit mis à disposition des visiteurs. Bonne surprise, il y a des douches. Le seul hic est qu'il n'y a pas d'eau froide, elle est même brûlante car stockée dans des réservoirs sur lesquels le soleil tape. C'est à l'opposé du reste du voyage où nous avons dû souvent nous faire violence pour nous doucher à froid, peiner pour trouver de l'eau chaude ou attendre des heures que notre douche solaire chauffe!

Samedi matin, nous retournons prospecter. Nous trouvons des pierres du même genre que la veille. Nous allons ensuite chez un tailleur et achetons quelques belles pièces qui sont dès aujourd'hui mises en vente sur le site (Ici). Certaines sont percées et montées selon nos souhaits.


Travail sur mesure.

En fin d'après-midi, nous nous rendons dans les hauteurs de ce village sur une colline appelée le Bluff, offrant une vue imprenable des environs. Le temps se couvre. Un peu plus tard, nous nous installons dans le bush pour la nuit.


Depuis le Bluff.



Suite au prochain épisode! Murray Bridge, Australie du Sud, Australie, le 10.03.2014